Young a young chinois

27 novembre 2006

Pour les chanteurs, voici un petit exercice de vocalises pour travailler la justesse et l’articulation:

Couplet 1:
Wang a wang a wang a wang a wang  
wang wang wang  
Wang a wang a wang a wang a wang
wang wang wang 
Wang a wang a wang a wang a wang
wang wang wang  
Wang a wang a wang a wang a wang

Couplet 2:
Wàng a wàng a wàng a wàng a wàng  
wàng wàng wàng  
Wàng a wàng a wàng a wàng a wàng  
wàng wàng wàng  
Wàng a wàng a wàng a wàng a wàng
wàng wàng wàng
Wàng a wàng a wàng a wàng a wàng    

Couplet 3:
Wâng a wâng a wâng a wâng a wâng
wâng wâng wâng
Wâng a wâng a wâng a wâng a wâng
wâng wâng wâng
Wâng a wâng a wâng a
wâng a wâng
wâng wâng wâng
Wâng a wâng a wâng a wâng a  wâng

Couplet 4:
王 王

王 王

王 王

王 王

Le Beaujolais nouveau est arrive… a Shanghai!

17 novembre 2006

… et a l’heure ! Un verre de vin dans une main, une tartine de fromage dans l’autre, nous avons eu une petite pensee emue pour tous ceux qui hier soir souscrivaient a la tradition du « beaujolais nouveau ». Nous nous sommes retrouves dans un restau francais pour une soiree organisee par le cercle francophone; entoures de fromage, de charcuterie, de vin arrive tout droit de France … et de francophones! Je crois que le beaujolais n’a jamais ete aussi bon que cette annee, apres 6 semaines en Chine!

Bises a vous et a votre sante!

Week-end a Hong-Kong

8 novembre 2006

hongkong1.jpg

Xianggang  ou 香港. 

Voici vos premiers caracteres. Il faut bien vous familiariser un peu avec cette belle écriture afin de vous préparer à votre futur voyage dans l’empire du milieu.

Deux heures et demi d’avion pour des plages de sable blanc, mer turquoise, palmiers, soleil et 30°… ! Quel bouffée d’air frais avec un beau ciel bleu, les doigts de pieds en éventails dans la mer et dans le sable… 

doigtsdepiedseneventail.jpg

C’est la magie de Hong-Kong, le sud de l’ile encore assez bien préservé des promoteurs (si on fait abstraction de quelques barres) où la montagne rejoint la mer et où l’on peut échapper à la folie de la ville en ébullition permanente.

Bien sur, nous avons aussi eu droit à notre bain de foule, d’enseignes lumineuses, de bruit (voitures, bus, tram, chantiers à tous les coins de rue 24 sur 24 et en particulier sous notre fenetre d’hotel, sans double vitrage), de centres commerciaux à ne plus savoir ou donner de la tete mélant les marques de luxe, les enseignes de createurs, tout appareil électronique (sauf un bete walkman pour ecouter une bonne vieille K7 de cours de chinois!).

enseignes1.jpg centrescommerciaux.jpg 

 gucci.jpg  modernisme.jpg

A l’ouest de l’ile se succedent des magasins de “medecine chinoise” où l’on peut trouver tout et n’importe quel produit seche, poissons, racines de gingembre ou autre étrangetés, on arpente le marché aux puces sur “Lascar Road” et les boutiques d’antiquaires “Hollywood Road”… tout ca ne manque pas d’humour

medecinechinoise1.jpg  trucsseches1.jpg  crevettessechees1.jpg  lascarroad1.jpg

Et bien sur, sans oublier les grandes tours qui donnent à la baie de Hong-Kong cette vue si fameuse que l’on peut admirer du sommet du Victoria Peak.  Grandes tours qu’il convient egalement d’admirer de la rue afin de mieux apprecier l’ingeniosité de l’architecture et la structure de leurs facades en verre, meme si les gens à l’interieur vous regardent bizarrement en se demandant si vous n’etes pas en train de faire un repérage pour le cambriolage du siecle! 

vuedupeak1.jpg     facade.jpg

Apres une journee dans cette ville extraordinaire où les “blancs” ne sont pas necessairement des touristes, où l’on peut manger de tout a n’importe quelle heure, où trams et bus a deux etages (heritage du Hong-Kong d’avant 1997) continuent de traverser l’ile d’est en ouest et du nord au sud, tram1.jpg , et où la tradition semble cotoyer le modernisme absolu, nous avons saute dans le premier bus en partance pour le sud de l’ile et avons profite pendant 1 jour et demi de la douceur de la plage en automne! Au passage, nous avons gagne chacun 2fois 3journees de vie en traversant le pont de la longevite dans les deux sens, (sans avoir pu savoir si c’etait 3 journees de jeunesse ou de vieillesse…)   

 plage1.jpg    lepontdelalongevite1.jpg

Pour vous dire a quel point Hong-Kong nous a paru anime et peuple, on a trouve Shanghai plutot calme en rentrant dimanche soir, avec des velos roulant tranquillement dans les rues bordees de platanes ! Un comble?

A bientot

« Que le monde est petit… »

23 octobre 2006

… dans une ville de 18 millions d’habitants, d’environ 6000 français et 400 belges et haut-lieu d’expatriation à la mode!

Que nous retrouvions Charles, notre cousin, à l’occasion d’un dîner avec des amis communs, dans un lieu branché de la Maoming Lu à Shanghai était finalement assez prévisible… Charles habite Beijing (quelques 1200 km au nord de Shanghai et était en partance pour l’Australie ! Shanghai est bien sur la route…)

natetcharles2.jpg 

… Mais que Matthieu tombe nez-à-nez avec un Belge qui a usé ses fonds de culotte sur les mêmes bancs de l’école du Biéreau et du lycée Matin V à Louvain-La-Neuve deux ans avant lui (et l’ami des grands frères de ses amis) est une preuve d’efficacité de la belgitude comme moyen de reconnaissance, même dans une ville où on peut mettre deux fois la population belge.

Un banquet chinois

22 octobre 2006

Un contrat en Chine se signe avec des baguettes mieux qu’avec un stylo (Montblanc, acheté au  ’fake market’), lors d’un banquet offert par l’un des signataires. Une dizaine de personnes est le minimum pour l’occasion.

Nous étions 12 autour d’une table ronde, avec un plateau tournant au milieu.

Le banquet chinois comporte au moins 10 plats. Nous avons dû en manger 15 ! Pour ça, le nom de « banquet » lui va parfaitement ! En revanche, en 1 heure montre en main, c’était expédié! Du coup, les 15 plats défilent à une allure impressionante et on a toujours l’impression d’avoir un plat de retard par rapport aux chinois !

C’était délicieux ! On commence par trinquer à l’alcool de riz cul-sec! puis les plats présentés sur le plateau tournant sont en suite servis individuellement dans des petits bols ou des petites assiettes, avec la sauce qui va bien. Ca va de la soupe, aux langues de canard, en passant par le boeuf, le poisson et …. les « hairy crabs », grand favori en cette saison, le tout avec des baguettes et hop hop hop, au pas de course.

Hairy crab Crabe dépioté

baguettes Natalie

Petite précision: en guise d’introduction au repas, les crabes ont été noyés dans une bassine remplie de bière Tsing Tao, afin de nettoyer leurs estomacs (les nôtres n’ayant qu’à bien se tenir).

Nous étions dans un restau chinois très chic, dans une pièce rien que pour nous, au premier étage (c’est comme ça quand c’est chic!). Le couloir est parsemé de photos d’hommes célèbres qui sont venus manger dans ce restaurant. Mais entre Clinton ou Margaret Tatcher, on n’a pas trouvé le roi des Belges, ni le président des Français. Heureusement, on pourra dire qu’on était là, représentants de ces deux illustres pays.

Le restau se trouve dans Yuyuan Garden, un village « à la chinoise » très pittoresque, super touristique avec des pagodes, des jardins et des tonnes de magasins de souvenirs. La nuit, la vue d’en haut est très romantique.

Yuyuan by night  Yuyuan by night

Lost in translation

11 octobre 2006

fils-2.jpg

Des choses d’apparence simple peuvent s’avérer compliquées…

C’est très sympa d’avoir deux télévisions avec 96 chaines, mais c’est sympa aussi d’avoir les sous-titres. Bien qu’impressionnés par le chinois sans faute de Pierre Richard et Depardieu, nous nous sommes décidés pour un lecteur DVD qui nous permet d’avoir le français dans le texte.
Nous avons opté pour un qui fait aussi lecteur CD, MP3, MP4, etc.

Rentrés de chez Carrefour (Tchalofou) la baguette sous le bras, nous nous sommes concentrés pendant deux bonnes soirées à brancher la bête, et en faire sortir du son et de l’image.

Voyez plutôt la notice…                   et la télécommande…
fils-1.jpg                 fils-3.jpg

Après avoir essayé toutes les combinaisons ‘standards’ (le fil vert sur le bouton bleu, le fil rouge sur le bouton blanc) et renoncé à la notice fournie qui correspondait à un autre produit, nous avons tenté un dernier plug:

fils-4.jpg

les fils de la télé pour l’ampli (2 sur trois), faisant double emploi avec le dvd: ça marche!!!
               fils-5.jpg                           fils-6.jpg

Moralité: Rien ne sert de suivre le mode d’emploi, surtout quand il est en chinois!

Encore des photos

9 octobre 2006

En réponse à une forte demande, nous avons mis quelques photos de notre appartement que vous trouverez sur le lien ci-contre. Et en réponse à une demande plus forte encore, voici Matthieu sur le Bund hier de nuit, après avoir mangé comme des rois avec le client dans un restau avec la vue que vous voyez là ! La classe…

Mat-sur-le-Bund.jpg           Pudong-de-nuit.jpg

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Bises
Nat et Mat

Photos

8 octobre 2006

Et voilà quelques photos !

vue2.jpg

La vue de notre salon. Au fond, vous pouvez apercevoir l’oriental pearl tower.

Nat-sur-la-terrasse1.jpg

Nat sur la terrasse de notre immeuble.

maisons-a-colombage2.jpg

Et les fameuses maisons à colombage!

Le premier pas (de 9000km) est fait!

6 octobre 2006

Nous voila arrivés tous les deux à Shanghai! En pleine forme…

Nous nous sommes installés dans notre appartement au 18ème étage d’une « petite » tour ! C’est aussi le dernier étage ! Une vue imprenable sur une partie de Shanghai. Un premier plan plutôt romantique avec des maisons basses (toits pentus, colombages…) et les platanes de la concession française encadré par les tours et grattes-ciel de Pudong. On vous enverra une photo pour vous mettre l’eau à la bouche dès que nous aurons fait l’acquisition d’un numérique.

Nous avons quadruplé notre surface d’habitation: quel bonheur que d’avoir à crier d’une pièce à l’autre pour se parler… Il y a de la place pour vous: nous vous attendons et serons ravis de vous faire découvrir notre vie ici.

Nous avons déjà expérimenté les joies des grandes surfaces, emballages en chinois, crapauds vivants trempant dans leur eau à côté des anguilles et des crustacés (rayon frais du Carrefour!), fond musical à la dernière mode française : « Hélène et les garçons », massage des mains à l’huile d’olive d’une bouteille qui venait de tomber et se casser par terre…

Nous profitons ensemble de cette semaine de fête nationale qui est fériée pour toute la Chine. On devrait importer ce concept en France…
Lundi prochain, nous commencerons à prospecter pour des cours de chinois et autres sports locaux comme le Tai Chi. Des nouvelles au prochain numéro.

Merci à tous les petits mots de bienvenue et à bientôt.
Natalie et Matthieu

12345