Archive de la catégorie ‘Shanghai’

Un jour de Fevrier 2008 … a Shanghai

Lundi 18 février 2008

img3708.jpg 

Chantier Huahai Lu – Shanxi Lu

img3709.jpg

Chantier Shanxi Lu

img3706.jpg

Eglise orthodoxe, Xinle Lu dans l’ancienne concession francaise

Balade dans la Concession Francaise

Lundi 20 août 2007

24 juin 2007

2 heures de « visite » dans la Concession Francaise de Shanghai! Grace aux explications detaillees de Charles Lagrange, nous avons pu faire un voyage formidable a travers l’histoire de Shanghai de 1849 a 1943… Un regal, malgre une chaleur de plomb!

La suite en images…

tourguzlafetbund.jpg

La Tour Gutzlaff construite en 1880 par les Jesuites est situee au sud du Bund, sur l’ancien Quai de France. Les Jesuites avaient installes la une station meteorologique marine. Cette tout a ete deplacee de 80 metres il y a quelques annees pour amenager le Bund.

Les francais n’avaient qu’un acces limite au fleuve, coinces entre l’actuel Bund au nord qui appartenait aux anglais, et la vieille ville chinoise au sud. C’est vers l’ouest que la Concession francaise a pris de l’ampleur et s’est beaucoup elargie.

eglisesaintjoseph.jpg

Eglise Saint Joseph (1859-1862). Cette eglise est a nouveau active, il y a des messes en chinois toutes les semaines. Au 19eme siecle, les Dames auxilaire du purgatoire vienrent s’installer dans les ecuries a cote de l’eglise et firent construire une ecole pour jeunes filles chinoises ainsi que l’institut Saint Joseph pour jeunes filles europeennes.

jingninglu.jpg

La rue du Consulat, aujourd’hui Jingning Lu qui part du semaphore sur le Bund et s’enfonce dans la Concession francaise vers l’ouest. Rue tres animee, on peut y croiser…

porteur.jpg  ou … crustaces.jpg mais qu’est ce que c’est ?

ancienlupanar.jpg

« Le Grand Monde », centre d’amusement repute en Asie ou se melangaient tripot, casino, bordel … Il est passe dans les mains d’un apothicaire chinois devenu riche grace a une potion miracle qui avait pour effet de rendre « intelligent » en tonifiant le cerveau. (on se croirait dans un Lucky Luke…), puis dans les mains d’un autre chinois mafieux… avant d’etre ferme pendant la revolution culturelle. En 1979, il fut reouvert en proposant des jeux plus « soft » : jeux electroniques, acrobatie, magie… 

ecolefrancochinoise.jpg

L’ecole franco-chinoise (1886). Les eleves chinois principalement etaient formes par les missionnaires jesuites et avaient vocation a devenir fonctionnaire au sein de la Municipalite. C’est encore une ecole aujourd’hui avec des cours de francais!

anciencerclefrancais.jpg

Ancien college municipal francais et ancienne alliance francaise. Tres beau batiment encore bien conserve avec un grand et beau parc !

casernedepompiers.jpg

Sur la Huahai Lu actuelle, l’ancienne caserne des pompiers… reconnaissable notamment a ses grandes portes qui laissaient passer les camions!

voituredemariage.jpg

Sur le chemin, une voiture de maries! Vous aurez reconnus les petits cochons … pour porter bonheur!

ruijingparc.jpg

Actuel Hopital Ruijin et ancien Hopital Ste Marie.

ruepietonnepresdufuxingparc.jpg ruedelaconcessionfrancaise.jpg 

maison.jpg jardins.jpg

Quelques vues de jardins prives, maisons et rues de la Concession Francaise… il ne manque plus qu’un bon transat!

Et comment s’appelait la rue ou nous habitons ? Rue Bourgeat!

Pub!

Vendredi 9 mars 2007

offoffoffenbach.jpg

Vous vous croyiez tranquilles? Et bien c’est rate. Ce n’est quand meme pas parce que quelques km nous separent que nous allons arreter de vous envoyer les pubs de nos formidables concerts!

Si vous etes dans les parages le 21 et 22 avril, n’hesitez pas a venir nous voir! C’est deja un plaisir d’ecouter Offenbach (musique certes post-Bach mais … !), peut-etre l’est-ce encore plus de le chanter! Pour l’occasion les Percussions et Claviers de Lyon font le deplacement a Shanghai pour nous accompagner!

A noter, meme concert le 14 avril a la cite interdite a Pekin! J’y serai…

Musicalement votre!
Nat

Pub! dans Shanghai pdf offenbach20final20poster.pdf

Premiers et courageux visiteurs : Bienvenus a Shanghai!

Lundi 29 janvier 2007

Malgre l’hiver  »redoutable » de Shanghai, nous avons eu la joie d’accueillir Steph, Mathieu et leur petite fille Soraya au debut du mois de Janvier avec les magnifiques provisions de fromage et de chocolat qui les accompagnaient ainsi qu’une bonne galette des rois! « On veut d’la visite »… Merci encore…

galettedesrois.jpg

Le soir du 1er janvier, nous avons pu rattraper autour de bons produits du terroir nos soirees reveillons respectives passees presque inapercues l’une dans le Bangkok/Shanghai et l’autre dans le Paris/Shanghai.

Par la suite, nos visiteurs se sont bien vite adaptes …

a la nourriture locale sorayabaguettes.jpg, aux tenues locales bellebellebelle.jpg   et…  

 sorayaetsonpetitcopain.jpg  sorayaet2emecopain.jpg  aux petits chinois!

tout autant attires par notre star francaise que les grands chinois qui l’ont tous aujourd’hui en photo dans leur telephone

 lastar.jpg 

Au programme de ces deux semaines, balades, visites de Shanghai, petit week-end a Hangzhou (2 heures au sud de Shanghai), courses, bons restaus, longues discussions de vieux amis, sans oublier de pouponner et d’aller chanter au karaoke, la coutume locale en matiere de sorties… La suite en images.

 La rue de Nankin, ses neons et ses touristes nanjingroad.jpg

La perle de l’Orient

orientalpearltower.jpg

et une vue imprenable sur Shanghai , le chantier de Gao Yang (reconnaissable a sa big bubble), la Jin Mao (420 m) et la future plus haute tour de Shanghai en construction (492m)

vueshanghai.jpg chantiermat2.jpg pudong.jpg jinmao.jpg

 famillepudong.jpg  natpudong.jpg

Visite du temple du Boudha de Jade yufosi2.jpg

Balade nocturne dans Yuyuan Garden

 yuyuangarden2.jpg

Sequence « histoires » pour meubler les 2 heures de train vers Hangzhou histoires.jpg

Sequence chansons : sur un air des Beatles karaoke.jpg , Pretty Woman ou Edith Piaf (en anglais), en forme et en voix, nous avons teste le Karaoke chinois! Dans un meandre de couloirs d’ou s’echappent des voix douces ou criardes, nous arrivons a la porte 318. C’est la. Une petite piece rien que pour nous, equipee d’un grand ecran, d’un ordi pour choisir les chansons, de micros et de sofas. Ouf, le repertoire de chansons en anglais etait suffisamment etoffe pour la soiree. Remplissez d’amis plein d’entrain et la soiree est reussie!

 karaoke1.jpg  img4203.jpg img4208.jpg

 

Question d’adaptation…

Dimanche 17 décembre 2006

Voilà 2 mois et demi que je suis arrivée à Shanghai … déjà ! Le temps passe toujours aussi vite, même quand on ne travaille pas ! Il y a d’abord une période d’adaptation à l’environnement immédiat et vital : traverser la rue, surtout quand le petit bonhomme est vert (car personne ne s’arrête pour les piétons ici… que le plus gros et le plus rapide gagne !), faire les courses, s’approvisionner en eau potable, faire fonctionner la carte visa,  se procurer un portable (ordi comme téléphone), faire réparer les toilettes bouchées, comprendre comment payer la facture de téléphone et d’électricité, oublier le bruit incessant des klaxons qui tendent à remplacer les rétroviseurs (il faut dire que les chauffeurs de taxi sont souvent bigleux), faire marcher la clim réversible et O joie, réussir à obtenir du « chaud »… 

Puis une période d’adaptation à mon statut ici : de femme active en expatriation à Shanghai, « la ville ou il faut être aujourd’hui dans le monde des affaires », être une femme en recherche d’emploi, qui prend des contacts par-ci par-là, qui discute avec des avocats d’affaires qui mènent une vie aussi passionnante que prenante, mais surtout prenante… qui découvre très logiquement qu’en Chine, les entreprises cherchent des employés qui parlent chinois et qui se souvient qu’elle voulait faire une pause professionnelle et que son petit mari pourrait bien travailler pour deux pendant quelques temps… devenir alors une femme d’expat’ qui découvre la vie de femme au foyer et qui va bientôt prendre des cours de cuisine (chinoise) car les pates, ca suffit (heureusement que Shanghai compte d’innombrable restaurants et que nous avons une ayi (nounou) qui nous fait de bons petits plats maison 2 ou 3 fois par semaine ; et devenir une femme d’expat’ qui prend des cours de chinois et qui se passionne pour cette langue et son écriture tant et si bien qu’elle décide de s’inscrire a l’université … être finalement une future étudiante en chinois, dès février prochain (après le nouvel an chinois). Je vous promets un article dès le soir de la rentrée universitaire. Ma courte visite de la fac lors de l’inscription m’a transportée 11 ans en arrière, alors que j’arrivais à Cologne : drôle d’impression. Malgré les difficultés à suivre les premiers cours d’amphi en allemand, je crois bien que c’était un jeu d’enfant a coté de ce qui m’attend tout en chinois ! A suivre…

Enfin, une adaptation permanente à la vie shanghaienne : prendre des cours de chinois, ouvrir un compte en banque, trouver des cours de violon, trouver une chorale, dénicher un vendeur de DVD ou les sous-titres correspondent au film, réussir à entrer du premier coup dans le métro bonde en période de pointe, et encore mieux, réussir à en sortir a la bonne station, trouver un taxi à 6 heures du soir sous la pluie en moins d’une heure, faire faire un manteau sur mesure, oser entrer chez un coiffeur mais se contenter d’un shampooing et d’un massage (pour l’instant), gouter à la vie nocturne des expat’, « déguster » des plats chinois dans des bouis bouis, se reposer les papilles dans un bon p’tit restau français du sud est… 

Shanghai est une ville très moderne et ne reflète sans doute pas ce qu’est  la majorité de la Chine, mais c’est quand même la Chine et à sa manière, toute « première » expérience, même anodine, peut se révéler une aventure.