Archive de la catégorie ‘naissance d’un terminal’

Visite guidee

Dimanche 27 avril 2008

Vous vous rappelez des quelques images du debut du chantier il y a un an.

On pouvait voir l’ossature metallique de la « Big bubble » en construction et le reste de la ‘zone’ en train d’emerger de terre. 

Landscape 1

Depuis, les choses n’ont pas traine et nous sommes aujourd’hui a la veille de l’ouverture du Terminal.

Le ‘clos et couvert’ est quasi fini. Le chantier en est deja aux lots de finition interieure avant l’ouverture finale, prevue pour aout.

Mais pour montrer qu’il n’y a pas de retard, le terminal est deja en fonction (de temps en temps un millier de passagers attendent leur ferry entre les echafaudages et seaux de peinture…).

Landscape 2 Landscape 3 Landscape 4

Bubble 1

La facade (avec son verre bleu importe de Belgique) est un succes au niveau de la ville, si bien qu’il n’y a pas une semaine sans qu’un journal local ne fasse la description de la glorieuse « yi di shui » (traduction chinoise de notre big bubble: une goutte d’eau).

Bubble 2

Mais les vrais succes techniques ne sont pas les plus spectaculaires, notamment: la performance energetique de vitrage, le plafond suspendu entierement vitre…

Back 1

Back 2 Soffit 1 Soffit 2

L’interieur n’est pas mal non plus. C’est une version moderne, et chinoise, de nos cathedrales gothiques (espaces baignes de lumieres, legerete de la construction…).

Inside Bubble 1

Et de partout, de l’interieur comme de l’exterieur on a des vues sur la Shanghai contemporaine, qui n’arrete pas de pousser.

Inside Bubble 2 Bridge 2 bri11.jpg

C’est en sous-sol que le terminal est entre en fonction.

Un bon millier de personnes attendent de partir en croisiere (ici pour le Japon), et admirent nos verrieres et les vues sur la tour des perles, et notre « goutte d’eau ».

Atrium 1 Atrium 2 Atrium 4

Atrium 3

Pendant que les dernieres touches sont donnees au terminal, le reste du chantier avance a grands pas egalement.

Les facades des 6 batiments de bureaux sont sur le point d’etre finies et les 3 tours commencent a sortir de terre.

Offices 2

Offices 1

On est donc a la fin de la 1ere phase, au milieu de la 2eme, et au debut de la 3eme.

Encore 2 ans et Shanghai aura un « new Bund » fin pret pour accueillir les visiteurs de l’exposition universelle.

Reunion de Chantier

Mercredi 18 juillet 2007

Habitué au rythme français, j’ai un peu de mal à me faire à l’idée que le ¼ d’heure académique est antérieur, et non postérieur à l’heure fixée de la réunion. Elle a donc invariablement commencé lorsque j’arrive, en avance ou en retard…

Les principaux sujets abordés sont l’avancement et la validation technique des étapes en cours (correction des plans, fabrication, tests sur prototypes, montage sur site…).

Les plannings n’existent que pour mettre la pression sur les entreprises (en réalité il n’y en a aucun) : le client impose que tel bâtiment soit fini dans les trois mois, sans admettre que, les plans n’ayant pas été encore validés, ce délai est complètement utopique. Tout le monde le sait mais feint d’être surpris quand j’émets des réserves sur la tenue du planning. Et évidemment, faisant feu de tout bois, toute remarque de ma part est  prise comme une bonne occasion de dire haut et fort que les retards sont dus à mes remarques. 

Dans une réunion, c’est le nombre qui fait loi. J’ai donc parfois face à moi plus de 20 chinois dont 90% sont là pour participer à la mise en scène. La réunion est un acte d’opéra chinois, à grand renfort de gestuelle et d’yeux exorbités. Les comédiens traditionnels en Chine s’entrainent des mois à observer les oiseaux en vol, en gardant le visage fixe pour se muscler les yeux.

visitedatelier.jpg

 Visite d’atelier

La voix est aussi un instrument de travail : plus on parle fort, mieux on est entendu. Le téléphone portable est un outil de diversion inévitable, et utilisé par tout le monde. Le téléphone sonne et hop, on interrompt la conversation sans ciller, en toute évidence, en essayant de parler plus fort que tous ceux déjà occupés à parler ou téléphoner. 

Les sujets alternent entre points techniques sensibles et questions personnelles (Natalie est enceinte, l’année du cochon doré, combien coûte ce téléphone portable, quand est-ce que mon bureau va m’acheter une voiture…). Et tout le monde a le droit de donner son avis, ce qui pour les sujets techniques demande parfois un peu de vulgarisation aux figurants. Les points techniques sont détaillés à renfort de croquis, l’arme absolue dans une culture où tout s’articule finalement autour des pictogrammes. La communication par le dessin est bien pratique pour contourner les malentendus culturels et linguistiques, car même avec un excellent interprète ils restent nombreux. 

Naissance d’un terminal, chapitre 1

Dimanche 3 décembre 2006

04site.jpg

Si on regarde le globe terrestre, Shanghai semble etre une ville de bord de mer.
En realite, la ville est situee sur le fleuve Huang Pu, a quelques dizaines de kilometres de la mer, separee de celle-ci par les gigantesques chantiers navals et le port industriel.

La ville de Shanghai a donc decide de construire en plein centre, un vrai terminal pour navires de croisiere. Ce projet, d’echelle nationale se situe sur une bande de terrain d’un kilometre de long, a quelques centaines de metres du Bund historique, en face des tours de Pudong.

Le master plan de la parcelle est constitue de deux parties:
- la premiere est le terminal lui-meme
- le deuxieme est un complexe administratif comprenant une petite dizaine de low-rise et trois tours.

Apres le developpement du projet architectural, l’equipe en charge du chantier a demenage d’un bout a l’autre du kilometre, pour permettre le developpement du chantier Sud:

01ancienbureau.jpg
ce qui reste de l’ancien bureau

02gallery.jpg
le nouveau bureau: cabanes de chantier installees temporairement dans la ‘Gallery’ (le plus petit batiment du chantier).
A noter: les colonnes sont bien prevues inclinees par l’architecte.

De ce nouveau bureau, ou l’hiver commence a se faire sentir, la vue est splendide:
03vuehuangpu.jpg 04site.jpg
A l’arriere-plan Pudong, a l’avant-plan les fondations des batiments de bureaux,

06site.jpg

Et tout au bout, l’autre extremite du kilometre ou le terminal est deja bien avance, avec sa grande grue rouge, la plus haute de tout Shanghai!

La majeure partie du terminal etant enterree sous un parc, c’est la ‘Big Bubble’ qui indiquera son emplacement.

Partie emergente du terminal, la ‘Big bubble’ regroupe les salles d’attente et retaurant ou se detendent les passagers avant d’embarquer, alors que les fonctions principales du terminal, comme la douane ou le tri bagage, sont situees en sous-sol.

07bigbubble.jpg 

Actuellement la ‘Big bubble’ est la partie la plus avancee de tout le chantier. La volonte des autorites est d’ouvrir au public en Septembre 2007!

D’ici l’inauguration, la route est encore longue.
La charpente metallique en forme de coque est encore en fabrication, les vitrages seront bientot commandes (de Belgique), le beton des dalles doit encore etre coule…

La charpente metallique est a elle seule tout un programme. Fabriquee par le chantier naval, habitue des formes complexes a double courbure, elle est prefabriquee en morceau a l’usine.

08factory.jpg 09soudeur.jpg

La gestion de la fabrication n’est pas des plus facile. Pour rester dans les tolerances (+/-20mm), un collaborateur de l’entreprise de facade (allemande) est detache sur place et controle les dimensions.

Evidemment de nombreuses erreurs apparaissent tout au long de la fabrication (tube de mauvaises dimensions, pas a leur place, etc.) et je me retrouve parfois en reunion, entoure de vingt chinois fumant et parlant fort, a devoir imposer des methodes specifiques. Difficile a expliquer quand on ne parle pas un mot de chinois.

Heureusement en general quelques croquis suffisent a mettre tout le monde d’accord, apres une journee de reunion, une tete grosse comme une citrouille, et un banquet (on ne rate jamais une occasion)!

Les parties prefabriquees de la coques arrivent ensuite par barge, et sont posees sur le quai en attendant d’etre levees a la grue et posees sur la ‘Big bubble’.

10tubes.jpg     11tubes.jpg

12bigbubble.jpg

Mais alors que la Bubble est en pleine effervescence, le beton continue d’etre coule a l’autre bout du kilometre, et il faut etre la pour controler l’avancement, la qualite d’execution, et expliquer que les soudures ne sont pas bonnes…

05pouringconcrete.jpg