Archive pour avril 2008

Visite guidee

Dimanche 27 avril 2008

Vous vous rappelez des quelques images du debut du chantier il y a un an.

On pouvait voir l’ossature metallique de la « Big bubble » en construction et le reste de la ‘zone’ en train d’emerger de terre. 

Landscape 1

Depuis, les choses n’ont pas traine et nous sommes aujourd’hui a la veille de l’ouverture du Terminal.

Le ‘clos et couvert’ est quasi fini. Le chantier en est deja aux lots de finition interieure avant l’ouverture finale, prevue pour aout.

Mais pour montrer qu’il n’y a pas de retard, le terminal est deja en fonction (de temps en temps un millier de passagers attendent leur ferry entre les echafaudages et seaux de peinture…).

Landscape 2 Landscape 3 Landscape 4

Bubble 1

La facade (avec son verre bleu importe de Belgique) est un succes au niveau de la ville, si bien qu’il n’y a pas une semaine sans qu’un journal local ne fasse la description de la glorieuse « yi di shui » (traduction chinoise de notre big bubble: une goutte d’eau).

Bubble 2

Mais les vrais succes techniques ne sont pas les plus spectaculaires, notamment: la performance energetique de vitrage, le plafond suspendu entierement vitre…

Back 1

Back 2 Soffit 1 Soffit 2

L’interieur n’est pas mal non plus. C’est une version moderne, et chinoise, de nos cathedrales gothiques (espaces baignes de lumieres, legerete de la construction…).

Inside Bubble 1

Et de partout, de l’interieur comme de l’exterieur on a des vues sur la Shanghai contemporaine, qui n’arrete pas de pousser.

Inside Bubble 2 Bridge 2 bri11.jpg

C’est en sous-sol que le terminal est entre en fonction.

Un bon millier de personnes attendent de partir en croisiere (ici pour le Japon), et admirent nos verrieres et les vues sur la tour des perles, et notre « goutte d’eau ».

Atrium 1 Atrium 2 Atrium 4

Atrium 3

Pendant que les dernieres touches sont donnees au terminal, le reste du chantier avance a grands pas egalement.

Les facades des 6 batiments de bureaux sont sur le point d’etre finies et les 3 tours commencent a sortir de terre.

Offices 2

Offices 1

On est donc a la fin de la 1ere phase, au milieu de la 2eme, et au debut de la 3eme.

Encore 2 ans et Shanghai aura un « new Bund » fin pret pour accueillir les visiteurs de l’exposition universelle.

Quete Zen

Samedi 26 avril 2008

Chaque annee, au moment du nouvel an chinois, des la premiere accalmie des feux d’artifices de la nuit du reveillon, nous partons pour l’aeroport international de Shanghai a Pudong. 2 heures de vol plus tard, nous sommes a Osaka, au Japon, 1 heure de train plus tard, a Kyoto et une demie heure de marche encore plus tard dans la chambre de notre Ryokan (maison traditionnelle japonaise) assis en tailleur devant une table basse a boire un the de bienvenue offert par nos hotes japonais. Des hotes plus souriants que le Boudha qui montre toutes ses dents et plus polis que le plus poli des galets…

img3662.jpg

L’annee derniere nous n’etions que deux (et demi) et profitions d’une plus grande mobilite pour voir nos amis japonais ou ceux de passage dans la region. Et oui, notre tradition familiale veut que quand on va a l’autre bout du monde on tombe sur des amis d’enfance.

 miki nat mat keiko

Notre villegiature habituelle est Kyoto, point de depart pour les villes et regions alentours.

Toute proche, la ville de Nara est une ancienne capitale imperiale regorgeant de sites magnifiques, et de cervides en liberte.

Entre les biches et chevreuils, quelques temples et chateaux tous sur la liste de l’UNESCO, entoures de jardins de petits cailloux blancs ratisses, et de paysages de buissons vaporeux…

golden temple

Comme le nouvel an chinois est en plein hiver, (meme si les chinois l’appellent le festival de printemps) on a droit au soleil ou a la neige…

img3492.jpg

D’un temple a l’autre, nous decouvrons les usages, comme se rincer la bouche aux fontaines fraiches pour se purifier avant d’entrer, regarder la preparation de mets (on n’a pas compris de quoi il s’agissait, mais c’etait tres impressionnant: deux robustes gaillards armes de masses en bois, et tapant en rythme sur une espece de Wasabi gluant dans un seau en bois, le tout en chantant un air de galeriens).

source img1809.jpg img1700.jpg

img1843.jpg img1684.jpg

Derriere ces temples en bois, debout depuis des centaines d’annees, des ceremonies religieuses simples se perpetuent, a la lumiere tamisee des lanternes.

img1801.jpg img1696.jpg img1865.jpg 

img1818.jpg

Autre ville: Tokyo est un autre monde, peut-etre plus proche de notre Shanghai…

Pour s’y rendre on prend le Shinkansen, sorte de TGV a nez plat qui nous fait passer devant le mont Fuji a toute allure. Petit detail pratique: les sieges peuvent se retourner pour suivre la marche du train.

La ville de Tokyo est immense, et contraste avec Kyoto et son cote suisse tres propre en nature.

C’est une ville asiatique, pleine de lumieres de toutes les couleurs, et pleine de gens partout et a toute heure. Les gares sont spectaculaires par leur frequentation, a faire palir de jalousie la station des Halles ou Waterloo station.

img1878.jpg img1938.jpg img1945.jpg

Cette annee-ci, nous sommes revenus en habitues, en famille, et sommes restes a Kyoto et sa peripherie.

Apres un jour de neige qui a fondu en un clin d’oeil (une vraie michpap’), nous avons repris nos marque dans cette ville tranquille de 400 000 ames (la campagne, quoi).

img3493.jpg

Nos marques, c’est-a-dire Muji, Beneton et autres… car en bons Shanghaiens, nous faisons nos courses au Japon voir a Hong Kong, meme si cette derniere est un peu has-been.

img3510.jpg img3508.jpg img3698.jpg

img3697.jpg 

Apres avoir satisfait nos besoins de consommation, nous avons profite d’une belle journee ensoleillee pour faire une descente de riviere en barque. Les quelques rapides n’ont pas effraye Sibylle, au contraire des gloussements et eclats de rire du groupe de femmes japonaises qui nous accompagnait.

img3575.jpg img3638.jpg

Et puis cette petite escapade nous a donne l’occasion d’initier Sibylle a:

- la beaute de la nature

- le gout de l’aventure

- et admirer les beaux ponts qui enjambaient la riviere tortueuse.

Petite anecdote concernant le cote « gout de l’aventure »: arrives au point de depart de la descente, nous nous sommes apercus que nous n’avions pas assez d’argent pour payer la descente, et que dans le hameau ou nous etions il n’y avait aucun distributeur automatique qui acceptait les cartes etrangeres…

Heureusement trois gentilles australiennes nous ont prete de quoi survivre pour la journee, un peu surprises par notre mode d’organisation…

img3490.jpg img3613.jpg

img3624.jpg

Dernier petit detail, c’est sur le « chemin du philosophe » que la roue de la poussette s’est cassee. Bon c’est vrai qu’un chemin de paves n’est pas optimal pour une poussette de ville, mais quand meme, ce chemin est en ville!

Quoi qu’il en soit, ces aventures nous ont donne le sentiment d’avoir avance dans notre quete Zen.

Rien a mettre sur le compte de l’organisation, donc!

img3682.jpg