Balade dans la Concession Francaise

24 juin 2007

2 heures de « visite » dans la Concession Francaise de Shanghai! Grace aux explications detaillees de Charles Lagrange, nous avons pu faire un voyage formidable a travers l’histoire de Shanghai de 1849 a 1943… Un regal, malgre une chaleur de plomb!

La suite en images…

tourguzlafetbund.jpg

La Tour Gutzlaff construite en 1880 par les Jesuites est situee au sud du Bund, sur l’ancien Quai de France. Les Jesuites avaient installes la une station meteorologique marine. Cette tout a ete deplacee de 80 metres il y a quelques annees pour amenager le Bund.

Les francais n’avaient qu’un acces limite au fleuve, coinces entre l’actuel Bund au nord qui appartenait aux anglais, et la vieille ville chinoise au sud. C’est vers l’ouest que la Concession francaise a pris de l’ampleur et s’est beaucoup elargie.

eglisesaintjoseph.jpg

Eglise Saint Joseph (1859-1862). Cette eglise est a nouveau active, il y a des messes en chinois toutes les semaines. Au 19eme siecle, les Dames auxilaire du purgatoire vienrent s’installer dans les ecuries a cote de l’eglise et firent construire une ecole pour jeunes filles chinoises ainsi que l’institut Saint Joseph pour jeunes filles europeennes.

jingninglu.jpg

La rue du Consulat, aujourd’hui Jingning Lu qui part du semaphore sur le Bund et s’enfonce dans la Concession francaise vers l’ouest. Rue tres animee, on peut y croiser…

porteur.jpg  ou … crustaces.jpg mais qu’est ce que c’est ?

ancienlupanar.jpg

« Le Grand Monde », centre d’amusement repute en Asie ou se melangaient tripot, casino, bordel … Il est passe dans les mains d’un apothicaire chinois devenu riche grace a une potion miracle qui avait pour effet de rendre « intelligent » en tonifiant le cerveau. (on se croirait dans un Lucky Luke…), puis dans les mains d’un autre chinois mafieux… avant d’etre ferme pendant la revolution culturelle. En 1979, il fut reouvert en proposant des jeux plus « soft » : jeux electroniques, acrobatie, magie… 

ecolefrancochinoise.jpg

L’ecole franco-chinoise (1886). Les eleves chinois principalement etaient formes par les missionnaires jesuites et avaient vocation a devenir fonctionnaire au sein de la Municipalite. C’est encore une ecole aujourd’hui avec des cours de francais!

anciencerclefrancais.jpg

Ancien college municipal francais et ancienne alliance francaise. Tres beau batiment encore bien conserve avec un grand et beau parc !

casernedepompiers.jpg

Sur la Huahai Lu actuelle, l’ancienne caserne des pompiers… reconnaissable notamment a ses grandes portes qui laissaient passer les camions!

voituredemariage.jpg

Sur le chemin, une voiture de maries! Vous aurez reconnus les petits cochons … pour porter bonheur!

ruijingparc.jpg

Actuel Hopital Ruijin et ancien Hopital Ste Marie.

ruepietonnepresdufuxingparc.jpg ruedelaconcessionfrancaise.jpg 

maison.jpg jardins.jpg

Quelques vues de jardins prives, maisons et rues de la Concession Francaise… il ne manque plus qu’un bon transat!

Et comment s’appelait la rue ou nous habitons ? Rue Bourgeat!

12 Réponses à “Balade dans la Concession Francaise”

  1. Alain dit :

    C’est amusant de relire cet article apres s’être promené réellement dans ces lieux. Souvenirs déjà.

  2. COLIN dit :

    Quel merveilleux souvenir j’ai revu mon collège et l’hôpital où est née ma soeur , j’étais à Shangaï de 1938 à 1946 .

  3. Dimitri dit :

    Jétais élève au College Municipal Français depuis 1939 à 1941 et de nouveau au Collège Français depuis 1947 à 1949-50.

    La façade du rez-de-chaussée du bâtiment a bien changé et il n,y avait pas de stationnement d,automobiles à cette époque.

    J,étais patient à l,hôpital Ste. Marie à l,age de 3 ans (1936) à cause de la dyphtérie.

  4. Gallet née Saint-Maxent dit :

    J’étais à Shangaï de décembre 1946 à juillet 1950. J’ai alors fréquenté le Collège français. Mon pére a été nommé aux Tramways français pour l’ancienne concession française. Nous venions de Paris où il y avait encore des restrictions alimentaires. A Shangaï nous logions dans une villa de la Cie des tramways, route Cohen dans une impasse, près de l’avenue Pétain.

  5. duhamel georges dit :

    j’ai été eleve au college français de shanghai de 1939 a 1946
    j’habitais au 321 avenue pétain et le route cohen etais mon terrain de jeux

  6. antoniotti dit :

    Bonjour, je suis née un 29 juillet 1946 à shanghai à l’hopital ste marie, 197 route Père Robert. Ma mère était chinoise, je n’y suis jamais allée et mon voeu le plus cher serait de voir l’hopital ou je suis née.Merci d’avance si vous avez une réponse. Antoniotti Elisabeth

  7. Mikko dit :

    Bonjour, j’ai eu un grand oncle et une grande tante qui vivaient à shanghai entre 1930 et 1946. C’étaient Joseph Terzi, fonctionnaire à la perception et Anita Terzi, professeur au Collège français. Quelqu’un les aurait il connu?
    Merci pour vos réponses.

  8. Battesti pierre-paul dit :

    Bonjour et merci pour le détail de cette visite intéressante…
    Je dois partir dès vendredi pour visiter shanghai… en 5 jours…
    court si on en juge par l’étendue de la ville..
    Qui est ce « Charles Lagrange » ?
    Peut-on le joindre ?
    merci d’avance… si vous lisez mon post.
    cordialement,
    PP

  9. FANO John Patrick dit :

    Je souhaiterai que CHarles LAGRANGE me contacte concernant l’histoire de Shanghai mes familles y ayant vécu de 1860 a 1955
    Yours sincerely

  10. FANO John Patrick dit :

    Bonjour a tous
    Pour ceux qui sont interresses par l’histoire de la concession Francaise de Shanghai
    deux ouvrage
    les Francais de Shanghai de Guy BROSSELET
    le Paris de l’ Orient de Bernard BRIZAY et sur la vie de Shanghai le quotidien Le journal de Shanghai etc des annee 1900 a 1946 lisible a la BNP Mitterand a Paris entre autre et voir le film The Bund de Zhou BING
    Sincerely yours

  11. PRADEL dit :

    Bonjour,
    Mon père est né à Shanghai en 1923. Il est maintenant âgé. Il a passé son enfance et sa jeunesse dans la concession française et a reçu une éducation par les jésuites. Son propre père a travaillé dan

  12. pradel dit :

    suite « a travaillé dans la Police et est décédé du typhus en 1933 semble-t-il. Auriez-vous connu l’un ou l’autre (famille CHARLEUX Robert) ?

Laisser un commentaire