Qui fait quoi ?

Pendant que l’un dessine et fait des schémas pour s’expliquer avec des chinois, l’autre dessine et trace des traits pour s’exprimer en chinois. 

Pendant que l’un calcule la distance entre deux points, la longueur d’une droite ou d’une courbe pour connaître la résistance d’une structure, l’autre s’applique à tracer dans l’ordre des traits horizontaux, verticaux ou courbes afin de trouver la structure parfaite d’un caractère. 

Pendant que l’un passe de réunions en visites de chantier et d’usines entouré de chinois qui tentent de parler anglais, l’autre passe de réunions en visites de salles de classes entourée de japonais, de coréens, de mexicains ou d’italiens tentant de parler chinois. 

Pendant que l’un mange dans une gamelle en métal un bol de riz et une mixture de poulet déjà froids dans une cantine déjà vide, l’autre mange une mixture encore chaude également dans une gamelle en métal mais dans une cantine encore archi-bondée… de chinois ! Et c’est même bon ! 

Enfin, pendant que l’un œuvre à l’édification d’une « big bubble » majestueuse en plein cœur de Shanghai au bord du Huangpu et que l’autre soigne sa petite « bubble » qui pousse bien vite, l’un et l’autre regardent ensemble avec tendresse ce petit être grandir au chaud et encore à l’abri de la vie bourdonnante de Shanghai… 

Laisser un commentaire