Naissance d’un terminal, chapitre 1

04site.jpg

Si on regarde le globe terrestre, Shanghai semble etre une ville de bord de mer.
En realite, la ville est situee sur le fleuve Huang Pu, a quelques dizaines de kilometres de la mer, separee de celle-ci par les gigantesques chantiers navals et le port industriel.

La ville de Shanghai a donc decide de construire en plein centre, un vrai terminal pour navires de croisiere. Ce projet, d’echelle nationale se situe sur une bande de terrain d’un kilometre de long, a quelques centaines de metres du Bund historique, en face des tours de Pudong.

Le master plan de la parcelle est constitue de deux parties:
- la premiere est le terminal lui-meme
- le deuxieme est un complexe administratif comprenant une petite dizaine de low-rise et trois tours.

Apres le developpement du projet architectural, l’equipe en charge du chantier a demenage d’un bout a l’autre du kilometre, pour permettre le developpement du chantier Sud:

01ancienbureau.jpg
ce qui reste de l’ancien bureau

02gallery.jpg
le nouveau bureau: cabanes de chantier installees temporairement dans la ‘Gallery’ (le plus petit batiment du chantier).
A noter: les colonnes sont bien prevues inclinees par l’architecte.

De ce nouveau bureau, ou l’hiver commence a se faire sentir, la vue est splendide:
03vuehuangpu.jpg 04site.jpg
A l’arriere-plan Pudong, a l’avant-plan les fondations des batiments de bureaux,

06site.jpg

Et tout au bout, l’autre extremite du kilometre ou le terminal est deja bien avance, avec sa grande grue rouge, la plus haute de tout Shanghai!

La majeure partie du terminal etant enterree sous un parc, c’est la ‘Big Bubble’ qui indiquera son emplacement.

Partie emergente du terminal, la ‘Big bubble’ regroupe les salles d’attente et retaurant ou se detendent les passagers avant d’embarquer, alors que les fonctions principales du terminal, comme la douane ou le tri bagage, sont situees en sous-sol.

07bigbubble.jpg 

Actuellement la ‘Big bubble’ est la partie la plus avancee de tout le chantier. La volonte des autorites est d’ouvrir au public en Septembre 2007!

D’ici l’inauguration, la route est encore longue.
La charpente metallique en forme de coque est encore en fabrication, les vitrages seront bientot commandes (de Belgique), le beton des dalles doit encore etre coule…

La charpente metallique est a elle seule tout un programme. Fabriquee par le chantier naval, habitue des formes complexes a double courbure, elle est prefabriquee en morceau a l’usine.

08factory.jpg 09soudeur.jpg

La gestion de la fabrication n’est pas des plus facile. Pour rester dans les tolerances (+/-20mm), un collaborateur de l’entreprise de facade (allemande) est detache sur place et controle les dimensions.

Evidemment de nombreuses erreurs apparaissent tout au long de la fabrication (tube de mauvaises dimensions, pas a leur place, etc.) et je me retrouve parfois en reunion, entoure de vingt chinois fumant et parlant fort, a devoir imposer des methodes specifiques. Difficile a expliquer quand on ne parle pas un mot de chinois.

Heureusement en general quelques croquis suffisent a mettre tout le monde d’accord, apres une journee de reunion, une tete grosse comme une citrouille, et un banquet (on ne rate jamais une occasion)!

Les parties prefabriquees de la coques arrivent ensuite par barge, et sont posees sur le quai en attendant d’etre levees a la grue et posees sur la ‘Big bubble’.

10tubes.jpg     11tubes.jpg

12bigbubble.jpg

Mais alors que la Bubble est en pleine effervescence, le beton continue d’etre coule a l’autre bout du kilometre, et il faut etre la pour controler l’avancement, la qualite d’execution, et expliquer que les soudures ne sont pas bonnes…

05pouringconcrete.jpg

4 Réponses à “Naissance d’un terminal, chapitre 1”

  1. Henri et Dominique dit :

    Bravo pour votre blog, on découvre un monde nouveau.
    La petite famille ici va bien, nous retrouverons tous nos enfants pour Noël à Paris y compris Geoffroi et Marie.
    Bon séjour…mais je vois qu’il est bien commencé.
    Affectueuesement.
    Henri et Dominique
    PS je vous écris suite à votre article dans Kalouga

  2. P&M de Vieusart dit :

    on est très heureux de mieux visualiser le terrain d’action et le QG de Matthieu.
    Au fait, qui est l’architecte de la « Big Bubble »?
    Et à quoi est destinée cette « Gallery »?
    Et comment se déplace-t-on d’un bout du chantier à l’autre?

  3. Laurence dit :

    ouah, quel chantier !
    merci pour ce voyage à travers les poutrelles, c’est très instructif et très chouette de voir plus concrètement le projet auquel tu travailles, Matthieu. Et comme ca on pourra vraiment constater que ca aura avancé quand on viendra voir de nos propres yeux.
    A quand la photo des 20 Chinois enfumés et de Matthieu au milieu?
    Bises à tous les deux!
    Laurence

  4. Géric et Martine Becquart dit :

    Merci Alain pour l’info.
    Super Site de Nat et Mat.
    Shangaï a bcp changé depuis notre dernière virée là bas !
    Y a-t-il tjs 10% de grue du monde à Poudhong ?
    A bientôt (pour le mariage de Tanguy ?)

Laisser un commentaire